Twictée

La Twictée ? Ça mange quoi en hiver ?

Twictée est la contraction de Twitter et dictée. C’est un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe qui utilise (entre autres !) le réseau social Twitter.

Arghhh ! Twitter à l’école ?
On peut faire cela ?

Voici une sitographie qui propose de nombreux usages et témoignages de l’usage de twitter en classe. Tout est là : Twitter_peda_eduscol

Mais la twictée … concrètement …

Concrètement un “épisode” Twictée s’organise autour de quatre phases.

  • Pour les élèves, la première phase consiste en une dictée individuelle “traditionnelle” suivie d’une négociation en groupe (classe scribe)
  • Ces twictées de groupe sont ensuite expédiées en mode privé à une “classe miroir” chargée de produire les twoutils. Ils sont envoyés à la “classe scribe
  • Une fois les twoutils reçus par la classe émettrice,( “classe scribe“), chaque élève s’engage dans la correction de son texte.
  • Vient enfin la phase d’évaluation des acquisitions et réussites par une dictée transfert (optionnelle et n’impliquant pas d’autres classes).

Voici une fiche récapitulative des étapes de la twictée.

Cliquez sur l’image pour la visualiser en plein écran …

Dictée négociée ? C’est quoi au juste ? 

Ce dispositif a pour objectif de faire émerger les représentations des élèves par la confrontation et de les faire évoluer. Le déroulement de l’activité comporte les trois phases identiques à l’atelier de négociation graphique mais elles se déroulent en classe entière. Lors de la deuxième phase, les élèves sont réunis en groupes de trois ou quatre au sein desquels, à partir de leurs écrits individuels, ils se mettent d’accord sur un écrit commun recopié sur une affiche. Les groupes n’ont, dans un premier temps, accès à aucune ressource ni à aucun outil afin de convoquer leurs savoirs et savoir-faire. Dans un deuxième temps, ils peuvent recourir au cahier ou au classeur, au dictionnaire. Au bout du temps imparti, tous les groupes affichent leurs productions au tableau.La troisième phase consiste en échanges collectifs : relever les différences et en débattre. Les bonnes réponses sont validées par l’enseignant qui écrit sur un pan du tableau les règles trouvées. À la fin de l’activité, il fait un point sur les savoirs construits et ceux restant à acquérir, distribue le texte correctement orthographié et le commente rapidement. L’intérêt de l’activité est identique à celui de l’atelier de négociation graphique. Eduscol Nov 2018

Tout un dossier de canopé ICI.

Pour mettre en place un projet twictée n’hésitez pas à me contacter !

  • Toutes les informations et les ressources sur le site officiel de la twictée ! ICI
Retour vers : Twictée